Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Révolution citoyenne

Piraterie en haute mer

31 Mai 2010 , Rédigé par edrobal Publié dans #Coup de gueule

jflag-copie-1La piraterie – vieux souvenir des temps anciens – que l'on pensait disparue ou confinée dans de lointaines régions, la piraterie est de retour à nos portes. Les juifs, pour qui le monde n'a pas changé depuis 4000 ans, viennent d'en faire la démonstration. Mais, alors qu'au temps jadis la sanction était rapide et sans appel : la pendaison haut et court, on peut parier sans risque que, cette fois, la condamnation sera molle et purement symbolique – s'il y a condamnation.

Ainsi donc, la flottille d'aide à Gaza a été agressée par la marine israélienne dans les eaux internationales en violation des lois en vigueur – mais est-ce un problème pour les Israéliens qui ne reconnaissent qu'une seule loi : la leur – et dans la plus grande indifférence des gouvernements occidentaux.

Bien entendu, la réaction de la propagande juive a été de faire des victimes les coupables : "On attendait nos soldats avec des haches et des couteaux...", quel scandale, oser – pour autant qu'il y ait une once de vérité dans l'histoire – se défendre au couteau contre des soldats sur-armés. Et le fin du fin : "Il s'agit d'une provocation visant à délégitimer Israël". Mais est-ce qu'Israël – ce pays né d'un vol et d'un double mensonge – a jamais été légitime ? Le peuple juif – cette fiction – "sur de lui même, et dominateur" comme l'avait décrit De Gaulle, compte-t-il sur cette escalade dans le crime et l'horreur pour se légitimer ? Le monde va-t-il accepter encore longtemps que Gaza soit l'Auschwitz d'Israël ?

En tout cas, Israël qui a toujours condamné la passivité du Monde vis à vis de la Shoah des juifs est bien content de cette même passivité envers la Shoah des Palestiniens.

Violence excessive ou disproportionnée, nos gouvernants font un concours de veulerie et n'ont pas de mots assez doux pour condamner ce terrorisme d'état sans le condamner vraiment.

Aux dernières nouvelles, l'ONU a décidé de prendre l'affaire en main avec énergie … Enfin presque ! Après douze heures de discussions un communiqué est sorti : le Conseil "appelle à lancer sans retard une enquête impartiale, crédible et transparente conforme aux critères internationaux". Une enquête sur quoi faut-il se demander. Y a-t-il besoin d'une enquête pour savoir par quel miracle la méditerranée toute entière serait soudain devenu eau territoriale israélienne ? La piraterie, la prise d'otage, l'enlèvement et la séquestration de civils est-il un droit inaliénable du "peuple élu" ? Évidemment depuis tant d'années qu'ils le font impunément, il est normal qu'ils se croient tout permis. Le Monde va-t-il enfin leur apprendre à respecter le Droit International et les Droits de l'Homme ?

La presse complice ?

Israël expulse les étrangers de la flottille (Libération.fr)

Israël expulse tous les étrangers de la flottille (Le Monde.fr)

Voici comment un journal réputé pourtant de gauche et un autre qui se veut une référence, présentent avec une belle unanimité la libération par Israël des personnes enlevées et séquestrées illégalement. On se demande qui, en Israël, leur a guidé la plume pour que leur titre se ressemble à un mot près.

Israël choqué !

Israël est choqué que le premier ministre turc Erdogan ait osé accuser Israël d’avoir commis un acte de « terrorisme d’État ». Pourtant, la piraterie est bien assimilée à du terrorisme – en tout cas lorsque de pauvres pêcheurs Somaliens la pratiquent – et Israël est un État reconnu. Donc il semble bien que l'on puisse à bon droit parler de terrorisme d’État.

Le Conseil de sécurité de l'ONU s'apprête à prendre des sanctions !

Mais non, pas contre Israël, contre l'Iran qui, aux dernières nouvelles, n'a, pourtant, agressé aucun de ses voisins. L'Iran est soupçonné de chercher à se doter de l'arme atomique sous couvert d'un programme civil, ce que la République islamique dément. Il est vrai que le programme nucléaire iranien est une menace, une menace contre les ambitions impérialistes Israéliennes. Israël ne peut tolérer aucune autre puissance nucléaire régionale qui pourrait faire échec à ses visées expansionnistes. Alors, nos dirigeants se dressent comme un seul homme et s'érigent en bras armé du sionisme. La volonté qu'ils ne trouvent pas pour défendre leurs citoyens contre la finance prédatrice, ils la trouvent pour défendre le « peuple élu ».

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Luc 18/06/2010 09:34



Très très bien vu : je t'invite dans le même esprit à lire mon article (déjà un peu daté) intitulé "Hitler en a rêvé, Sharon l'a fait", je pense que dans Google ça devrait sortir directement. Je
continue à découvrir ce site, appâté que je suis par le syntagme "Révolution citoyenne" synthétisant à peu près l'ensemble de mon idéologie politique !