Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Révolution citoyenne

Pouvoir ou pouvoir d'achat (3)

23 Janvier 2008 , Rédigé par Christian Laborde Publié dans #Politique

Pourtant, il faut bien comprendre que la mondialisation est l'enfant du libéralisme. Et cette mondialisation libérale voulue par l'OMC et qui devait être institutionnalisée par le TCE, ce n'est pas simplement un marché libre au commerce, c'est avant tout la mise en concurrence des pays et des peuples. Cette concurrence n'a, en fait, qu'un seul but : reprendre tous les droits sociaux que la droite a dû concéder de mauvais gré depuis le XIXe siècle.

On ne peut comprendre le monde actuel et l'évolution de ces dernières années si on n'a pas compris ceci : les riches ne veulent plus payer pour les pauvres ! Ils ne l'ont jamais accepté que contraints et forcés et, aujourd'hui, ils ont acquis un tel pouvoir, grâce aux immenses richesses accumulées, qu'ils dictent leurs conditions aux gouvernements quand ceux-ci ne sont pas carrément leur créature.

De fait, aujourd'hui, la seule solidarité qui reste est entre les pauvres. On diminue les impôts des riches avec le bouclier fiscal en attendant la "flat tax" tout en augmentant les taxes pour financer aide au Tiers-Monde ou dépenses sociales. Le résultat de cette politique est que les pauvres s'appauvrissent et les riches s'enrichissent toujours plus. A ce sujet, les chiffres sont parlant :

En France, sur la base de sources fiscales officielles, un chercheur de l’école d’économie de Paris, Camille Landais, a mis en évidence une accentuation des inégalités entre 1998 et 2005. Les 35 000 foyers les plus riches ont vu leurs revenus augmenter de 19%, l’augmentation étant encore plus rapide pour les 3 500 « super-riches » dont les revenus ont presque doublé (+42,6%).

Dans le monde, l'évolution est identique. Selon le classement 2007 des plus grandes fortunes du magazine Forbes, d'une année sur l'autre, le club des milliardaires a encore accéléré sa progression, accueillant désormais un record absolu de 946 personnes grâce à 153 nouveaux membres, contre 102 nouveaux milliardaires l'an dernier. Le montant cumulé de ces 946 fortunes atteint le record absolu de 3500 milliards de dollars (+35%), presque le double du produit intérieur brut (PIB) de la France, 9e économie mondiale.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article