Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Révolution citoyenne

Nous ne sommes pas des boeufs

20 Avril 2007 , Rédigé par Christian Laborde Publié dans #Révolution citoyenne

Nous ne sommes pas des boeufs que l'on pousse avec un quelconque « vote utile ». Nous sommes tous infiniment conscient d'être sur un Titanic planétaire en route pour le naufrage. Nous devons impérativement ralentir et changer de trajectoire. Nous n'avons rien à attendre des candidats que les médias nous désignent comme éligibles.

Mais il serait naïf de ne pas voir que la peur est un puissant argument pour nombres d'électeurs et même parmi ceux qui partagent nos idées. Au PS où il n'y a pas beaucoup de naïfs, on le sait et on en abuse. Alors, faute d'un projet mobilisateur, ils se focalisent sur le « vote utile ». Et cela fonctionne. Tout indique qu'une majorité des 45% d'indécis indiqués par les sondages hésite entre le vote « utile » Royal et un vote de conviction pour José Bové.

Allons-nous laisser les instituts de sondage faire l'élection ? Les sondages se trompent, c'est une évidence assez bien partagée par tous. Mais ne pourrait-on pas dire plutôt qu'ils nous trompent ?

On sait pour qui roulent ces instituts de sondage. Qui paie commande. Et comme ils appartiennent tous à de grands groupes, ils défendent tous leur fameux modèle de l'économie de marché. Comment alors, croire à leur neutralité et prendre leurs chiffres comme parole d'évangile. Tout laisse penser, en fait, que l'on a à faire à une manoeuvre de désinformation en vue de fausser cette élection.

La technique utilisée est appelée en psychologie : prophétie auto-réalisatrice. Comme par hasard, le blog du Monde.fr en a parlé récemment à propos de Bayrou dans un article : François Bayrou est-il le baron Munchausen ?

Bien sûr, les instituts de sondage n'aime pas que l'on appelle leur travail, des prédictions. Alors, prophétie leur plairait encore moins. Et pourtant, leurs méthodes s'apparente plus à cela qu'à de la science.

On sait en psychologie qu'une prophétie auto-réalisatrice ne peut fonctionner que si le sujet a des préconçus. En l'occurrence, il y a à gauche, le syndrome du 21 avril 2002 qui va jouer ce rôle, plus le fait que Ségolène Royal n'a pas acquis un véritable leadership au PS. Donc le PS appuie à fond sur le vote utile contre Sarkozy et fait fuir une partie de son électorat vers Bayrou. Pendant ce temps, une partie de notre électorat se réfugie dans le vote utile PS.

La seule tactique pour nous est d'affirmer notre conviction d'être le meilleur rempart contre la droite et de devancer le PS au premier tour. Et pourquoi pas ? Faisons basculer le « vote utile » dans notre camp puisque nous sommes convaincus que le seul vote utile est le vote de conviction, donc...

Votez et faites voter José Bové, le seul vote utile !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article