Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Révolution citoyenne

Désinformation

19 Avril 2007 , Rédigé par Christian Laborde Publié dans #Révolution citoyenne

Philippe de Villiers dénonce le "système de corruption" des sondages

LEMONDE.FR avec AFP 18.04.07

Philippe de Villiers a été particulièrement virulent, mercredi, à Orange dans le Vaucluse : "Avec leur argent, les candidats à l'élection présidentielle ont acheté des sondages avec des redressements favorables, j'allais dire avec des blanchiments favorables"...

Philippe de Villiers a dénoncé "le système pourri, le système de corruption" des sondages, comparable à de "la fraude électorale". Il a accusé les partis de payer pour obtenir des résultats favorables. "On reprochait jadis aux communistes de bourrer les urnes, je reproche aujourd'hui aux sondeurs et à leur acolytes des partis politiques de bourrer les crânes. Ils ont répandu de fausses informations", a-t-il dit.

Philippe de Villiers a-t-il, comme nous, des informations sur une opération de désinformation mené contre des "petits" candidats ? Nous pensions que seul José Bové était visé.

José Bové est le candidat de gauche à abattre, c'est sûr. Des "petits" candidats, c'est le seul dangereux pour le système. Voynet, Buffet, n'en parlons même pas. Leur parti vit sous perfusion du PS. Sans les accords de désistement mutuel avec le PS, Verts et PCF disparaîtraient. Quant à LO et la LCR, ce ne sont rien que des soupapes de sécurité. Leur électorat protestataire se défoule en votant pour eux, tout en attendant une hypothétique révolution. Ce n'est pas le cas du mouvement unitaire autour de José Bové. Nous, nous voulons casser ce système, pas l'intégrer.

Alors, que peut le système ? Tuer José Bové, comme le craignaient certains ? Cela ne se pratique plus : trop voyant ! Reste des pratiques moins visibles parce que souterraines. Les médias dominants ont bien sûr été utiles, mais le principal outil de désinformation aujourd'hui s'appelle : « sondage ».

Voici le scénario qui commence à se faire jour : noyer le vote Bové, et d'autres peut-être, dans les indécis. Cela explique, d'une part que le vote Bové soit bien au dessous de son potentiel, d'autre part, que les indécis soient si nombreux cette année. Bové à 2% dans les sondages ou à 15%, cela changerait totalement le réflex « vote utile », donc vous comprenez l'idée générale de la manoeuvre.

Si vous n'y croyez pas, rappelez-vous que la France a une longue histoire dans le domaine du trucage des élections. Sans remonter si loin, le RPR avait instauré un système de fraude très élaboré à Paris pour faire élire Chirac. La justice n'a puni que quelques lampistes, mais tout le monde sait qui dirigeait la manoeuvre. Aujourd'hui, le système est juste devenu plus subtile : on manipule les esprits. Ainsi, il ne reste plus qu'à se partager le pouvoir entre gens de bonne compagnie.

Si vous avez des informations à ce sujet, n'hésitez pas à prendre contact. Et en attendant...

Votez et faites voter José Bové, le seul vote utile !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Vincent Carel 20/04/2007 00:44

Vous voulez casser le système sans faire de révolution alors ? Si vous voulez casser le système c'est pour en mettre un autre à la place, non ? Et ce serait pas une révolution ça ?