Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Révolution citoyenne

Insurrection électorale

12 Avril 2007 , Rédigé par Christian Laborde Publié dans #Révolution citoyenne

C'est la dernière ligne droite. Un certain désenchantement transparaît parfois dans notre mouvement, pour ne pas dire du découragement. Mais qui donc a jamais dit que ce serait facile !

Mais comment peut-on penser que c'est perdu d'avance, alors que la moitié des électeurs sont indécis ? Et pourquoi sont-ils indécis ? Peut-être qu'ils hésitent entre vote Bové et « vote utile » ? Une chose est en tous cas certaine : on ne gagne jamais si on ne croit pas la victoire possible.

La campagne de notre candidat n'a pas été aussi bonne que nous l'aurions souhaitée. Cependant, c'est évident, les médias n'y sont pas pour rien. José Bové est celui des "petits" candidats dont on parle le moins et souvent d'une manière biaisée : voir par exemple cet article de Libération titré « José Bové se brûle les ailes à Sarcelles ». Le contenu de l'article tend à une certaine neutralité, mais le titre lui apporte une connotation très négative, ce qui rend le tout défavorable.

Bien entendu, quand on se souvient de la campagne du référendum de 2005, on ne pouvait attendre autre chose des médias : la candidature de José Bové est une candidature citoyenne, et c'est en cela qu'elle fait vraiment peur au système. Quand d'autres se prétendent "révolutionnaires", nous nous voulons faire la révolution. Une révolution pacifique et démocratique pour casser ce système destructeur. Mais bien sûr, le système se défend : les médias nous méprisent dans leurs articles, nous minimisent dans leurs sondages, tout est fait pour nous ôter toute crédibilité. Voilà pourquoi nous devons décréter l'urgence électorale et mener une campagne différente. Ce n'est pas trop tard.

On convainc mieux quelqu'un que l'on connaît qu'un inconnu qu'on aborde dans la rue. C'est le principe que l'on va appliquer pour notre campagne virale. Donc à vos réseaux : ouvrez vos carnets d'adresses et contactez toutes vos connaissances par téléphone, Internet, signaux de fumée, tam-tam, tout est bon, rencontrez-les, si nécessaire. Préparez un bon argumentaire. Utilisez les contributions sur www.unisavecbove.org, mais, comme on est d'autant plus convaincant que l'on est convaincu, n'hésitez pas à les adapter, écrivez-en d'autres même. Ceci est la première étape. La seconde est de transformer les contacts que vous aurez convaincus en nouveaux propagandistes et ainsi de tisser votre toile et ainsi de suite. C'est comme cela que se transmettra le virus de la démocratie directe et que notre insurrection électorale prendra de l'ampleur.

Vous avez sûrement tous compris que le principal piège qu'on nous tend est le « vote utile ». Démonter ce piège doit donc être notre principal soucis. Plusieurs textes sur le site pourront vous y aider. Nous devons imposer l'idée que le seul vote utile est le vote de conviction, et que si l'on partage les idées de José, alors le vote utile est le vote Bové.

Certains ont voulu arrondir les angles de notre José. Erreur funeste qui a affadi notre campagne. Heureusement, cela n'a fonctionné que dans les médias, ailleurs José a su montrer qu'il est encore un rebelle. C'est à nous de mettre en relief son vrai visage : celui d’un homme qui n’hésite pas à prendre des risques pour les convictions que nous partageons, celui qui dit NON à ce monde de cauchemar, celui qui dit NON, même au risque de la prison, celui qui ne baisse pas la tête quand il est menotté !

Allez ! Debout pour un monde fraternel ! Levons la tête !

Quelques textes pour argumenter (choix non exhaustif) :

Des textes pour démonter le piège du « vote utile » :

Quelques vidéos à regarder en famille ou entre amis :

  • Un monde solidaire et durable : Susan George (Ancienne vice-présidente d’ATTAC).

  • Alerte à Babylone(extrait) : Le thème général de ce film est un reflexion sur les applications automatiques et non réfléchis des nouvelles techniques, mettant en danger l'environnement bien sûr, mais également l'avenir des hommes et les transformations sociales qu'elle impliquent.


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article