Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Révolution citoyenne

Retour au XIXe siècle

6 Octobre 2006 , Rédigé par Christian Laborde Publié dans #Economie

Le boom des inégalités, la vitesse de ce boom sont une terrible menace pour l'Europe sociale. Et l'agressivité des stratégies des hedge funds (fonds d'investissements) encouragés par la libéralisation financière est potentiellement une menace mortelle pour l'Europe sociale.

De qui est ce constat ? De John Monks, secrétaire général de la Confédération européenne des syndicats (CES), qui représente 60 millions de travailleurs dans 36 pays. Ex-numéro 1 du TUC, le principal syndicat britannique, il dénonce les dérives de la nouvelle «économie-casino».

Il y a cinq ans, la CES était distante par rapport à la critique radicale portée par les altermondialistes. Aujourd'hui...

Le capitalisme change. Les fonds d'investissement passent d'une firme à l'autre, d'un conseil d'administration à l'autre, spéculent, détruisent, engrangent. Ce sont des parieurs sur le court terme, à la limite de la légalité, qui s'engraissent dans notre nouvelle économie-casino. Même le secteur industriel s'est même aligné sur les nouvelles stratégies financières : rentabilité à 15 %, salaires planchers, droits du travail limés. L'équilibre est rompu. C'est le retour de l'économie de la fin du XIXe ! Avant l'essor du socialisme. Avant l'arrivée de l'Etat-providence. Avant l'éclosion des syndicats. Et ça, on ne peut pas l'accepter.

Selon elle (la banque mondiale), les pays qui exigent un préavis en cas de licenciement, qui fixent la semaine de travail à moins de 66 heures ou qui imposent des salaires minimaux supérieurs à un niveau très bas sont considérés comme peu propices aux investissements ! Au fond, le Fonds monétaire international, la Banque centrale européenne, même la Commission, tous campent sur le dogme du consensus de Washington, qui veut que le futur du monde, le bonheur, passe par des vagues de libéralisation de l'économie. Et qu'il faut éliminer toutes les barrières qui entravent la voie au libéralisme...

L'article complet ici.

On voit vraiment l'urgence d'une majorité anti libérale en France. Et ce sont ces gens qui veulent revenir deux siècles en arrière qui reprochent aux Français d'être réactionnaires et de refuser le progrès.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article