Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Révolution citoyenne

Faut pas débloguer

26 Septembre 2008 , Rédigé par edrobal Publié dans #Coup de gueule

Ça déblogue dur à la " Décroissance - Le journal de la joie de vivre ". Eux qui prônent la simplicité et chassent le gaspillage, prennent presque un quart de page de leur numéro de septembre pour taper sur mon blog : « la saloperie que nous n'achèterons pas ce mois-ci ».

Bon ! Ils ne s'attaquent pas spécialement à mon blog qui, en plus, n'est pas à vendre. D'ailleurs, ils ne l'ont sûrement pas lu et je ne l'écris pas pour eux. Mais, enfin, est-ce une raison pour le poursuivre d'une telle haine imbécile - comme aurait dit le regretté Georges Brassens. C'est du narcissisme, d'après eux, du délire médiatique où je donne mon avis sur tout, sans recul ni analyse critique au lieu d'aller au bistrot. Arrêtez ! N'en jetez plus ! Apparemment, je suis aussi responsable de la crise des Cafés-Tabac.

D'abord, c'est faux mon blog ne parle pas de Carla et autres sujets "people" et je n'ai pas sombré dans l'"Ingridmania" quand c'était à la mode. Je n'écris que sur les sujets qui m'interpellent. Mais, c'est vrai, je ne suis ni encarté d'un parti, ni adhérent d'une association. Voilà bien mon crime absolu. Je serai donc un individualiste - sous-entendu un égoïste - un être méprisable au possible, refusant la fusion dans un groupe.

Ainsi donc, pour les Décroissants, on n'existe pas si on ne fait pas parti d'un groupe. Alors, je vais devoir leur rappeler que tous les totalitarismes, nazisme, stalinisme, maoïsme... ce sont appuyés sur la dynamique de groupe pour assoir leur domination des individus. Qu'ils relisent donc : « Le zéro et l'infini » d'Arthur Koestler.

Sacraliser le groupe et diaboliser l'individu n'a pas de sens et toute généralisation est abusive. En fait, la vision des Décroissants semble binaire et cela mène directement au totalitarisme. Les rédacteurs de ce journal se flattent de leur ouverture d'esprit, mais ce n'est pas vraiment ce que l'on ressent à les lire. Leur seule ouverture est à ceux qui partagent exactement leurs idées. Cela exclu d'office beaucoup de monde.

Finalement, ce rédacteur qui déteste les blogs, réagit d'une manière pulsionnelle et émotive, sans recul ni nuance. C'est exactement ce qu'il reproche aux blogs. Donc, faites ce que je dis, pas ce que je fais. On connait cela, cela ressemble fort à la politique telle qu'on la subit et telle qu'on la rejette. Messieurs de la Décroissance, si vous étiez au pouvoir, mettriez-vous au bucher tous ce que vous abhorrez ? Désolé de vous le dire, mais ce genre d'anathème que vous lancez me donne la nausée et me fait craindre le pire de votre part. Heureusement, ce n'est pas avec ce genre d'argument que vous convaincrez une majorité de vous suivre. Malheureusement, aussi, vous discréditez votre cause qui vaut mieux que l'image sectaire que vous en donnez.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article