Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Révolution citoyenne

CIO et olympisme

15 Avril 2008 Publié dans #Coup de gueule

Le slogan «Pour un monde meilleur» destiné à montrer leur attachement aux droits de l'Homme ne sera pas autorisé à Pékin, a annoncé lundi le président du Comité national olympique et sportif français Henri Sérandour.

AFP

LIBERATION.FR : mardi 15 avril 2008

Les athlètes français ne seront pas autorisés à porter le badge "Pour un monde meilleur" destiné à montrer leur attachement aux droits de l'Homme lors des JO de Pékin (8-24 août), a annoncé lundi le président du Comité national olympique et sportif français Henri Sérandour.

"On ne peut pas mettre un badge pour la cause d'untel, un badge pour une autre cause", a déclaré le président du CNOSF sur L'Equipe TV. "On va respecter la charte qui est: aucune manifestation tangible de quoi que ce soit pendant les manifestations sportives et pendant le défilé des cérémonies d'ouverture et de clôture", a-t-il ajouté.

En imposant cette interdiction, le CIO dévoile son vrai visage. En effet, l'exigence "Pour un monde meilleur" fait partie de la charte olympique. En invoquant sa charte pour interdire d'en afficher un point particulier, le CIO montre que cette charte n'est plus qu'une farce, un rideau de fumée pour cacher la réalité : les Jeux Olympiques ne sont qu'une affaire particulièrement juteuse pour les sponsors et une opération de propagande pour les organisateurs.

Le CIO invoque l'article 51-3 de la charte olympique qui dispose qu'aucune sorte de démonstration ou de propagande politique, religieuse ou raciale n'est autorisée dans un lieu, site ou autre emplacement olympique.

Ainsi donc, les Droits de l'Homme qui se veulent une valeur universelle sont ramenés à une simple opinion "politique, religieuse ou raciale" dès lors, pourquoi refuser le boycott au nom d'un "esprit olympique" qui n'existe plus que dans l'esprit de quelques nostalgiques particulièrement naïfs.

Et tant pis si M. Mélenchon considère que « le boycott des jeux est une agression injustifiée et insultante contre le peuple chinois. », comme si la Chine était un pays démocratique. En quoi le peuple chinois est-il impliqué dans ces Jeux, sinon comme cible d'une opération de propagande ? Et les 800 millions de chinois (au moins) qui vivent dans une misère aggravée par les choix de développement du gouvernement chinois, que peuvent-ils attendre de ces Jeux ?

Non M. Mélenchon, je ne suis pas un de ces "activistes mondains actuels" que vous mettez au pilori, je suis quelqu'un qui refuse d'admirer aveuglement le "miracle chinois". Pour moi, la Chine n'est qu'un immense camp de travail au service du capitalisme international. D'accord, nos protestations ne feront pas changer le système Chinois de l'extérieur. Mais faut-il pour cela se taire et faire comme si ?

Je préfère dire comme Gandhi : « Ce que tu fais est insignifiant, mais c'est très important que tu le fasses ».

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article